Musique

  • QUINTESSENCE-MUSIQUE SANS FRONTIERES - SAMARITAINE/MUSIC VILLAGE

     


     

    Je viens de voir un spectacle  époustouflant au Café-Théâtre La Samaritaine...

     

     Ils sont cinq : Pauline  à l’accordéon, Sylvia au violon et au chant, Jimmy Bonesso à l’accordéon et au piano, Maxime Charue aux percussions,  et  Thomas  Engelen au violoncelle.

    Ils sont formidables, inattendus, renversants, dotés chacun d’un  talent  fou.

     

    Quintessence_06.jpg

     

     

    Ils  m’ont expliqué  leurs conceptions de faire de la musique, leurs façons de moduler, d’adapter des oeuvres musicales célèbres.

     

     

     

     

    Quintessence_04.jpg

     

     

    Si beaucoup de groupes de musique de chambre voient régulièrement le jour,  ces cinq musiciens (et chanteuse) cultive l’originalité, c’est le moins que l’on puisse dire, à plus d’un titre.

     

    Quintessence_01.jpg

     

     

    L’instrumentation inhabituelle n’est pas sans rappeler le quintette de Piazzolla dont ils revisitent aussi le répertoire. Mais ce qui est le plus extraordinaire  c’est qu’ils ont construit « un son unique » , font et au fil des arrangements qu’ils réalisent eux-mêmes , des relectures audacieuses et créatives qu’ils font  des œuvres de Nino Rota , Emmanuel Déjourné , Igor Stravinski, voire Nikolai Kapustin.

     

     


                          (video/Pierre Havrenne)

     

     

    J’ai suivi leur concert avec délectation mais  je ne suis pas arrivé   à identifier leurs arrangements. Parfois, quelques mesures me guidaient vers Rota,  Piazzolla  Stravinski.. Ou mieux  vers Emmanuel Séjourné avec le Concerto pour marimba  joué par Maxime Charue. Du tonnerre !

     

    Cultivant dans leur approche comme dans leurs choix de répertoire un goût prononcé à la lisière du  classique, ils empruntent à la musique populaire la fougue et l’immédiateté qui donne à leur jeu cette énergie détonante et un modernisme salutaire.

     

     

     

    Quintessence_02.jpg

     

    Quelle magnifique complicité ! Quelle énergie !  Quelle folie  étourdissante !

    On est réellement  emporté   dans leur univers musical !

    On  ferme les yeux (ce qu’ils font d’ailleurs tous les cinq) et on les écoute  avec passion. Véritable recueillement  musical !

    On se retrouve comme dans un rêve endiablé dans lequel on entend vibrer les instruments dans un tourbillon de notes  délirantes...

     

    On les voit également passer d’un instrument à l’autre : le pianiste et l’accordéoniste échangent leurs rôles, la violoniste abandonne son violon et empoigne le micro et nous révèle une superbe voix de mezzo.

     

    Quintessence_05.jpg

     

     

     

     

    Et sans cesse , durant ce concert « diabolique « , on les voit  se regarder avec un certain sourire  de connivence, se consulter peut-être pour modifier en direct certains passages ou mieux encore , improviser une œuvre comme l’a fait   brillamment  Jimmy, le pianiste l’autre soir . Un concerto  inattendu !

     

    Ils ont joué du Piazzolla, du Satie, du Mederos, du Rota, du Stravinsky (un  tango même), du Kholminov , du Slinckx...

     

    Leurs idées, leurs adaptations , leurs écritures côtoient de très près le tango !

     

     

     

     

    Quintessence_03.jpg

     

    QUINTESSENCE-MUSIQUE SANS FRONTIERES

     

     Retenez bien leurs noms :

     

    Pauline Oreins : accordéon, piano

    Jimmy Bonesso : piano

    Sylvia Bazantova : violon, chant

    Maxime Charue : percussion

    Thomas Enghelen : violoncelle.

     

     

    Vous avez l’occasion de les découvrir le dimanche 27 avril à 16 h au Music Village , rue des Pierres 50 , à deux pas de la Grand’ Place(Bruxelles). Tél : info – 02/513 13 45

     

    Ces merveilleux  et excellents musiciens joueront : le fameux concerto pour marimba de Séjourné, le nocturne de Khominov,   le Divertimento  concertante (3ème mouvement) de Nino Rota ,

    Avant-dernières pensées d’Eric Satie, Absente/présente de Pierre Slinckx,  Tango de Stravinsky, et le  Concierto para  Quinteto de Piazzolla.

     

    Cinquante minutes  de ravissement et de bonheur musical !

     

     

     

    PROPOSITION D’UN MINI CONCERT...

     

     

    Si vous aimez la musique et plus particulièrement ce genre de musique , bondissez au Music Village pour applaudir Pauline, Jimmy, Sylvia, Maxime et Thomas.

     

    Si vous voulez découvrir le  travail et la virtuosité de ces cinq musiciens, je vous propose ci-après l’écoute de quatre œuvres  originales  signées Piazzolla, Satie, Stravinsky et Rota.

    Ces  œuvres  seront donc au programme  le dimanche 27  avril  dans  la version du groupe   "QUINTESSENCE  - MUSIQUE SANS FRONTIERES »

     

     

    Je vous retrouve tout bientôt avec d’autres spectacles  dont  la pièce de François Boyer «  Dieu aboie-t-il ? » qui se joue en ce moment au Théâtre de La Flûte Enchantée ! Une pièce étrange !

    Avec aussi  trois grands spectacles : au Théâtre Royal du Parc   « Made in China » au National « After the walls » , aux Martyrs «  Le Roi se meurt » ...

     

    Merci de votre écoute et votre fidélité. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter en musique : Joyeuses Pâques !

     


     

    (crédit photos : Pierre Havrenne)

     

     

    Roger Simons

     


     

     

     

     

     


     

     

     

     


     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent
  • LOVE MUSIQ 3 FLAGEY

     

    Plaisirs d’amour...

    PLaisirs de la musique

     

    28, 29 et 30 JUIN

    AUX STUDIOS MERVEILLEUX DE FLAGEY

     

    Chaque fois que je me rends à Flagey  et dans cet extraordinaire bâtiment, je revois  mes très nombreuses émissions que j’ai vécues dans les différents studios, tant le 4 que le 1 que le 5 !

    C’était tout simplement fantastique !

    J’efface et je bondis  dans le hall d’entrée, non plus sur la place Flagey mais bien sur la place voisine : place Sainte-Croix tout à côté de l’église et face aux étangs du temps passé...



     

    Marcel Roels_0034.jpg

    DEPART FOUDROYANT DU FESTIVAL

     A 18 h  (vendredi) sur le podium : du jazz pour vous accueillir...

    19 h : ouverture du festival Musiq 3avec le rio décalé Trilogy composé des jeunes violonistes prodiges Hrachya Avanesyan, Lorenzo Gatto et Yossif Ivanov, accompagnés par le Brussels Philharmonic.

    Jeunesses , liberté, virtuosité, c’est un feu d’artifice auquel assiste un public médusé par l’interprétation de nombreux tubes , de Glenn Miller à la BO de Pulp Fiction.

    A la baguette , Patrick Davin , invité d’honneur du Festival de Wallonie qui dirige le Brussels Philharmonic.

     EXTRAITS D’ŒUVRES CELEBRES

     Richard Strauss/Also spach Zarathustra, op.30

    Glenn Miller / In the mood

    Aram Khatchaturian/La danse du sable

    Ennio Morricone/The Man with the harmonica

    Camile Saint-Saëns/ Fondo capriccioso en la mineur, op.28

    Niccolo Paganini/Il carnevale  di Venezia, op.10

    John William/La liste de Schindler

    Dick Dale/Pulp Fiction

    Georges Bizet/Carmen

     « L’Amour est enfant de bohème

    « Il n’a jamais jamais connu de loi
 

    « Si tu ne m’aimes pas, je t’aime

    «  Et si je t’aime prends garde à toi...

     IN THE MOOD FOR LOVE

    En deux parties : 22h et 23 h...

    Ce n’est pas la musique de Peer Raben pour le film hongkogais de Wong Kar-Wai : » In the mood for love »Ce sont des compositions de Motschmann, Fazil Say, Bunch , Umebayashi, Vivaldi, Nyman, Vaughan Williams , Meijering...Un fameux cocktail musical  joué par l’Ensemble SPARK !Ce sont des « amours » très variés...

    L’église lance ses douze coups de minuit...

    Marcel Roels_0034.jpg

    Après une courte nuit pleine de rêves d’amour de Franz Liszt, retour à Flagey à 12 h pour «  LES AMOURS LESBIENNES DE BILITIS » Deux compositeurs : Debussy, Koechlin- Interprétation : Laure   Delcampe et l’Ensemble Oxalys !

    Erotisme ! Poèmes sulfureux ! Passions amoureuses avec  cette magnifique soprano... !

    Après ce moment d’exception, l’Orchestre Baroque du Conservatoire entre en scène - il est 13 heures -pour jouer une œuvre de Jean-Philippe  Rameau : L’AMOUR A LA FOLIE !!!

    Diable, on ne se prive pas  à ce Festival Musiq E3.

    ET L’AMOUR SOUS TOUTES SES FORMES...

     Une douzaine de minis concerts  de 14 heures à minuit

    Une affiche  fastueuse avec :

    14 h : «  PORTRAITS DE FEMMES (Encore les femmes , ce n’est pas pour me déplaire!) avec entre autres Marin Marais joué à la viole de gambe ( Philippe Pierlot) et  au théorbe ( Rolf Lislevand)

     15 h : «  AU CŒUR DE ROTA  ET BARBER »Deux compositeurs intéressants, l’un américain, l’autre italien...Orchestre du Festival/Alan Brind à la direction.

     17 h : Présence musicale de Georg Friedrich  Haendel et son œuvre célèbre : « APOLLON ET DAPHNE » avec Stefanie True (soprano), Hugo Oliveira(basse baryton).Et  l’Orchestre à cordes : LES MUFFATTI dirigés par Peter Van Heyghen

    ET DEFILENT D’AUTRES GRANDS COMPOSITEURS :

    Verdi, Purcell, Monteverdi, Schubert...

    19 h : Retrouvaille avec le lauréat du Public – PrixMusiq3 du Concours Reine Elisabeth : Denis Kozhukhin ! Un beau moment de revoir ce grand pianiste. Cela dit il s’agit de choisir car en même temps, Beatrice Berrut (pianiste) jouera Schubert avec Lorenzo Gatto (violoniste, deuxième Prix au Concours Reine Elisabeth en 2009.)

    UNE  VRAIE FOLIE CE FESTIVAL

    Et durant la soirée de ce samedi, vous pourrez aussi applaudir :Johan Sebastian Bach , interprété par Ricercar Consort, Emmanuel Laporte(hautbois d’amour...bien sûr) Philippe Pierlot ( à la basse de viole et à la direction) et Céline Scheen (soprano)

    Le Quatuor Taurus avec Janacek : sa « Kreutzer sonate » et ses « Lettres intimes » et deux acteurs : Luc de Smet et Julie Colaiacovo.

     BONNE NUIT

    Samedi, la nuit , un peu plus de minuit... les voitures s’éloignent...les lumières quittent leurs  brillants faisceaux...Quelques heures  de patience...Le  coq chante...Nous sommes le dimanche 30 juin..Rebelote , nous reprenons la direction de Flagey....

     

    Marcel Roels_0034.jpg

     

    FESTIVAL MUSIQ 3 : UN FABULEUX WEEK-END

    Et ce n’est pas fini : vos avez encore une bonne quinzaine de concerts à  découvrir, entre autres :

    11 h... : LE PETIT POUCET, LA BELLE ET Cie au pays des contes avec une belle musique de Maurice Ravel : «  Ma mère l’Oye »

    « Une voiture roule dans la nuit...les voyageurs s’arrêtent devant une grande maison féérique...Marie-Laure sort de la voiture et pénètre dans le salon...L’aventure commence... » et les petits  mômes de 5 ans et plus s’amusent follement !Plusieurs musiciens en scène dont Marie Hallynck et son superbe violoncelle.

     Et passe le temps. L’horloge de Flagey indique  15 heures.

    Que faire ? Vous avez l’embarras du choix avec au studio 4 de grandes stars, musiques et chants , de Gershwin à Elvis Presley avec l’Ensemble Vocal : VOCES B

    Pendant que s’éteint le studio 5 pour éclairer le bel écran cinématographique qui projette un tout grand classique de Carl Theodor Dreyer ( 1927) : « LA PASSION DE JEANNE D’ARC »avec – à l’orgue : Castillo.

     Du sous-sol au deuxième étage, on croise  de multiples  personnalités musicales . Notez bien les noms : Cédric Tiberghien avec sous le bras les sonates et danses de Schubert, Lorenzo Gatto, Khatia Buniatishvill(Géorgie) pianiste, avec les partitions de Chopin et Stravinsky, Le Trio Arensky : Mendelssohn, et Piazzolla...

    Un peu plus tard : l ‘Ensemble Gli Incogniti & Amandine Beyer accompagnés par un certain Vivaldi...

     20h30 : Le dernier concert ...(Déjà) : CONCERT DE CLOTURE  , un Best-of de tout ce qui s’est passé à Flagey depuis le vendredi matin...

     QUI DIT MIEUX ?

    Si l’Amour vous  fait vibrer, l’édition 2013  vous réjouir plus d’une fois.Coups de coeur, coups de foudre, ruptures, déchirements, passions dévorantes, amours platoniques , amours érotiques....Tout y a passé ! Et 50 concerts, 5 lieux différents, 150 artistes !

    Musiq 3 Festival, c’est un coup de foudre !Love Love Love !!!

     ALL YOU NEED IS LOVE !  LOVE IS ALL YOU NEED

    Marcel Roels_0034.jpg

    Thank you my love

    Roger Simons

    Lien permanent