BOTALA MINDELE - (THEATRE DU RIDEAU DE BRUXELLES au THEATRE DE POCHE)

BOTALA MINDELE - REMI DE VOS - FREDERIC DUSSENNE

(THEATRE DU RIDEAU DE BRUXELLES/THEATRE DE POCHE)

CREATION MONDIALE      "REGARDE L'HOMME BLANC"

rbph_01100_0047lauwers.jpg

C’est le soir. Il pleut. À Bruxelles ? Non, à Kinshasa. Ruben et Mathilde ont invité Daniel et Corie à dîner. Ruben fait des affaires avec le gouvernement congolais. Daniel a un projet qui concerne le caoutchouc. Il espère que Ruben pourra le mettre en rapport avec le ministre compétent.

BOTALA MINDELE

Après Occident, Frédéric Dussenne revient à l’écriture impitoyable de Rémi De Vos qui nous livre un huis clos tropical cauchemardesque sur fond de néocolonialisme en pleine débandade.

Derrière cette farce aux dialogues cinglants, il y a le désarroi de l'homme blanc face à cette Afrique qui n’a plus besoin de lui, représentée ici par la sensualité électrique des deux jeunes domestiques.

 rbph_01100_0025lauwers.jpg

BOTALA MINDELE n’est pas une pièce sur le colonialisme mais exprime le désarroi de l’homme blanc face à cette Afrique qui n’a plus besoin de lui. Tout comme dans l'attraction foraine dite "palais des miroirs", l’homme blanc "regarde l’homme blanc", pris à son propre piège.

Sexisme, mépris de classe, culpabilités enfouies, frustration sexuelle, névrose, impuissance, tout explose en feu d’artifice final face au spectateur qui, hurlant de rire, se demande s’il ne devrait pas pleurer.

Est-ce bien de lui qu’on parle...?
 

rbph_01100_0088lauwers.jpg

Frédéric Dussenne(metteur en scène): METTRE EN SCÈNE L’ÉCRITURE DE RÉMI DE VOS, C’EST D’ABORD METTRE EN SON, DÉBUSQUER LES LAPSUS, QUIPROQUOS, DÉCALAGES, GLISSEMENTS INSENSIBLES DE LA CONVERSATION À L’INSULTE, PRENDRE, COUPER LA PAROLE, CHAUFFER LE DÉBAT. ET FAIRE APPARAÎTRE EN CONTREPOINT LE VIDE...

Et c'est bien ce qui se passe...le tout à un rythme endiablé!

Une mise en scène complètement déchaînée.

Une brillante interprétation des sept acteurs !

rbph_01100_0120lauwers.jpg

Frédéric Dussenne  : Est-ce une tranche de vie ? Est-ce socio-politique ? Non. Est-ce un cauchemar hilarant ?

LE DEBUT : C'est le soir. Rubben attend, l'oeil rivé à la fenêtre. Il épie.

Mathilde le regarde faire, un peu irritée. Il fait très noir dehors.

On perçoit soudain la lumière des phares d'une grosse voiture.

Un petit air de polar lynchée ?

Frédéric Dussenne : C'est une comédie des apparences, une obsession de paraître. C'est plutôt du côté de Feydeau qu'il faut cherche. De sa cruauté, de la vacuité des vies bourgeoises qu'il dépeint. Les nôtres !

Et... suite sur le plateau ...du " Théâtre de Poche "

Il s'agit d'ailleurs d'une co-production : RIDEAU DE BRUXELLES /THEATRE DE POCHE.

Info : Le lieu du Théâtre du Rideau de Bruxelles est toujours en réparation et en modernisation. Le Rideau voyage un peu partout en Belgique pendant les travaux de la rue Goffart)

L'AUTEUR : REMI DE VOS

Rémi(dramaturge français) : Je ne cherche pas à faire de la provocation mais je me rends compte que cela dérange parfois. Cependant poser des questions qui dérangent l'ordre et le système de pensée établis n'est-ce pas une des fonctions du théâtre ?

rbph_01100_0105lauwers.jpg

LE METTEUR EN SCENE : FREDERIC DUSSENNE

Frédéric (metteur en scène belge) : Un petit rappel. C'est en 2011 que se créait cette fameuse pièce " Occident" de Rémi de Vos.

Un coup de coeur pour une écriture puissante et singulière , une langue d'une précision chirurgicale.

Un portrait occidental sans concession. Un miroir !

Rémi est venu voir le spectacle et notre amitié" réciproque nous a plongé dans la réalisation d'une deuxième pièce. Ainsi est né " BOTALA MINDELE"

Cette pièce : Une tranche de vie ? Un documentaire socio -politique ? Non ...Un cauchemar hilarant !

Cette pièce n'est pas faite sur le colonialisme.

C'est une pièce où l'homme blanc "regarde l'homme blanc" pris à son propre piège!

rbph_01100_0017lauwers.jpg

BOTALA MINDELLE

Du théâtre ! Du grand théâtre! Du vrai théâtre!

Une heure trente que l'on vit intensément !

Sept comédiens bouleversants !

Ils ont noms : Priscilia Adade (Louise) , Valérie Bauchau (Mathilde), Stéphane Bissot(Corine), Ansou Dieuhou (Dyabanza) , Philippe Jeusette (Ruben) , Benoît Van Dorslaer (Daniel), Jérémie Zagba (Panthère)

Ceux qui travaillent dans l'ombre : Vincent Bresmal(scénographie), Renaud Ceulemans (lumières), Dimitri Petrovic/Maxime Jennes(video), Geoffrey François(son) ,Quentin Simon( assistanat mise en scène), Romain Delhoux(costumes), Julie Fauchet(Rideau de Bruxelles) et Anouchka Vilain(Théâtre de Poche) , toutes deux attachées de presse.

rbph_01100_0097lauwers.jpg

BOTALA MINDELE (REGARDE L'HOMME BLANC)

Frédéric Dussenne : dramaturgie et mise en scène

Rémi De Vos : l'auteur

C'est bien du Rémi de Vos -  du  Frédéric Dussenne !

Video : Dimitri Petrovic et Maxim Jennes

Musique originale : Jérémie Zagba

Regarde l'homme blanc

BOTALA MINDELE

Jusqu'au 14.10.17

THEATRES DU RIDEAU DE BRUXELLES - THEATRE DE POCHE

Chemin du Gymnase 1A 1000 Bruxelles-  

rbph_01100_0045lauwers.jpg

Infos Réservations : 02/649 17 27 ou 02/737 16 04

Amis de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe" merci de votre intérêt au blog.

A tout bientôt!

Roger Simons




 

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.