(7) BRIGITTINES INTERNATIONAL FESTIVAL

 Amis de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe , Bienvenue au blog...

(7) BRIGITTINES INTERNATIONAL FESTIVAL

La suite des spectacles qui s'engagent quasiment dans la fin de ce superbe festival.

Mercredi 30 et jeudi 31 août / Mezzo / 20h30-

Soirée composée :    une mystérieuse Chose



Deux pièces courtes d’un style bien différent mais marquées toutes deux par l’originalité et l’humour.

VERA MANTERO

Dans la première, la danseuse, complètement métamorphosée, en perpétuel déséquilibre, se transforme en une "mystérieuse Chose », ainsi que le poète Cummings qualifiait Joséphine Baker. Vera Mantero en use pour interroger la perception du danseur par le public.

Avec "Peut-être"..., elle laisse libre cours à son impulsivité, et la pièce en devient comme un lexique jamais fixe de sa grammaire de mouvements. Le corps et le visage prodigieusement expressifs donnent vie à des attitudes et des enchaînements souvent déroutants qui ont leur point d’ancrage dans nos dialogues inconscients et nos arrière-pensées subitement dévoilées.

Peut-être elle pourrait danser d'abord et penser ensuite...

 FESTIVAL INTERNATIONAL DES BRIGGITINES

 Courte biographie de Vera Mantero

Vera Mantero a étudié la danse classique avec Anna Mascolo et a dansé dans le Ballet Gulbenkian entre 1984 et 1989.

Vera Mantero a commencé a créer ses propres chorégraphies en 1987 et, depuis 1991, présente son travail solo et de groupe dans toute l'Europe, en Argentine, au Bresil, au Canada, Singapour, en Coree du Sud et aux Etats Unis.

De son travail solo, on mentionne "Peut-être elle pourrait danser d'abord et penser ensuite (1991), Olympia (1993), une mystérieuse Chose, a dit e.e.cummings* (1996), What can be said about Pierre (2011) et The Caldeirão Highlanders, exercices in fictional anthropology (2012).

Ses pièees de groupe incluent Under (1993), For Boring and Profound Sadnesses (1994), “Poetry and Savagery” (1998), (2002), Until the moment when God is destroyed by the extreme exercise of beauty (2006) et We are going to miss everything we don't need (2009).

La nouvelle création de l'artiste The Clean and The Dirty, créée en avril 2016 au Théatre Maria Matos dans le cadre du cycle The Three Ecologies co-commande par Vera Mantero avec Mark Deputter et Liliana Coutinho, reflète clairement les préoccupations de la chorégraphe pour des questions fondamentales telles que l'environnement, la durabilité économique, la cohésion sociale, l'inclusion, et la citoyenneté Ouvrir le temps (the perception of)

Première en Belgique

 Vera Mantero participe régulièrement à des projets internationaux d'improvisation aux cotés d'improvisateurs et de chorégraphes tels que Lisa Nelson, Mark Tompkins, Meg Stuart et Steve Paxton.

Enseigne régulièrement la composition et l'improvisation au Portugal et à l'étranger...

PAUSE


 

BRIGITTINES INTERNATIONAL FESTIVAL (suite)

Eva Klimackova & Laurent Goldring-Cie E7KA


EVA KLIMACKOVA

Danseuse et chorégraphe née en Slovaquie, installée à̀ Paris, Eva Klimackova a fait ses études à l'Ecole supérieure des arts libéraux de Bratislava. Ensuite, elle a participé aux divers créations en Slovaquie (A. Sedlackova, Studio Tanca, M. Kozanek, K. Mojzisova), en République Tchèque (cie Dejadonné, cie Duwadance), en France (cie Kubilai Khan Investigations, cie Petite Fabrique, Laurent Goldring), et en Belgique (Karine Ponties, D. Hernandez, L. Duclaux).

En 2007, elle fonde la compagnie E7KA et crée les spectacles : Alzbeta, Alzbeta Hlucha, Ivanuska, Touched, MOVE / et Ouvrir le temps (the perception of), présentée en France, Slovaquie, Allemagne, République Tchèque, Slovenie, Lettonie et Hong-Kong.


LAURENT GOLDRING

Laurent Goldring est un plasticien français qui vit à̀ Paris et travaille un peu partout. Etudes de philosophie à l'E.N.S. et à City College of New-York. Toute son œuvre se confronte au cinéma comme forme dominante de représentation et de création, une forme qui conduit à l'appauvrissement des images et de la réalité.

Ses videos, films, photos, sculptures, installations et chorégraphies démontrent qu'on peut voir autrement le corps, le portrait, le paysage urbain, et tout ce qu'on appelle les signes. La circulation conflictuelle entre ces différentes formes permet de poser la question de la spécificité des differents mediums.

EKlimackovaSlide.jpg

Il a directement participé à la création des spectacles de Xavier Le Roy, Blut et Boredom, Ectoderme et Self-Unfinished (1996-1998), et de Maria-Donata d’Urso, Pezzo 0 (uno et due) (2002). Il a ensuite cosigné avec Benoit Lachambre, Saskia Holbling et Louise Lecavalier les pièces rrr... (reading readings reading) (2001), Is you me (2008) et Squatting Project (2012-2016), avec Germana Civera, Figures (2008), avec Isabelle Schad, Unturtled (2009/2012), Der Bau (2013) et Collective Jumps (2014), et avec Eva Klimackova,

Voilà des confrontations passionnantes et révélatrices à découvrir ce mercredi et ce jeudi , l'avant veille de la clôture du Festival ....s

BRIGITTINES INTERNATIONAL FESTIVAL

Infos Réservations  : 02 / 213 86 10

Amis de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe ", encore un grand merci pour  votre intérêt au blog.

La saison théâtrale reprendra  dans  une dizaine de jours. J'ose inspirer que vous continuerez  à nous rendre visite.

A tout bientôt !

Roger Simons


 

 

 

 

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.