• NEGATIVE SPACE RECKLESS SLEEPERS


     

    NEGATIVE SPACE - RECKLESS SLEEPERS-

    Avez-vous déjà assisté à la démolition d’un appartement ?

    Sinon, vous allez voir comment cela se passe ...

    Nous sommes au THEATRE 140

     

     

    Jo Dekmine : A première vue, les occupants de l’appartement sont normaux , des profils classiques de cadres et d’employés européens prenant possession de leur espace. Quasiment interchangeables.

    Très vite, on s’aperçoit de légères dichotomies de comportement, ils surgissent et disparaissent sans raison apparente mais leur détermination est grande.

    On les voit ressortir par des trappes ménagées dans le plancher et s’y glisser comme des lapins dans leur terrier.

    Imperturbablement, comme si c’était normal, le chemin évident à suivre, obligé puisque tous y passent.

    Ensuite, ils vont s’en prendre aux parois de l’appartement, les issues prévues ne leur surfissent pas , ils défoncent l’espace avec calme , sans brutalité , c’est comme inscrit dans un plan.

    S’interrompant pour s’asseoir sur deux chaises, jambes croisées, l’air préoccupé.

    Ce spectacle sans paroles est une sorte de respiration énigmatique on peut s’y glisser

    Public cartésien, s’abstenir !


     

    Mole Wetherell , le capitaine des Reckless Sleepers , aime bien les boîtes.

    Après le cube noir géant de «  Schrödinger » , il construit sur scène Negative Space  tout en blanc évidemment , et aussi grand !

     

    NEGATIVE SPACE –Reckless Sleepers

    Mijanou : « Reckless Sleeper » , cela vous rappelle quelque chose ?

    Oui bien sûr, c’est le titre d’un tableau de Magritte (1928) où l’on voit un dormeur dans une alcôve plutôt sombre (ou un cercueil ?) , profondément endormi et en-dessous de lui , une sorte de pierre (peut-être ?) qui émanerait de l’obscurité, (pierre tombale ? Qui sait ?) dans laquelle six objets sont sculptés ou inclus : un chapeau(le fameux chapeau melon noir), un miroir portatif , un oiseau , une b ougie allume , une pomme et un noeud papillon Six éléments justement symboliques censés présenter sans doute le contenu du rêve de ce   « dormeur téméraire » !

    Si l’on prend bien n compte la signification de l’adjectif » téméraire » est téméraire celui qui est inspiré par une audace extrême »... alors le nom de cette troupe d’interprètes est vraiment bien choisi !

    Et oui , il en faut de l’audace...pour construire une «  pièce » de théâtre, muette , acrobatique , orchestrée comme une danse , « élucubrée » avec fantaisie dans un esprit que l’on peut vraiment qualifier de surréaliste...Oui , c’est certain , la troupe d’artistes du jour , présente au 140 a très bien mérité ce nom !

     

    LE SPECTACLE

     

    TheNegativeSpace©JonathanTurner_1.jpg

    (Mijanou) :C’est une création collective, toutefois l’un d’entre eux(Mole Watherell) a été amené parfois à trancher et à décider l’une ou l’autre forme dans la mise en scène. Ils ont passé environ six semaines à préparer ce spectacle, qui est , non pas « la suite » mais plutôt comme « le négatif » du spectacle qu’ils étaient venus jouer au 140, il y a quelques années et qui avait pour titre «  Schrödinger’s Box ».

    Un rôle important est aussi à signaler : le responsable du fameux cube « en giproc » ; ce technicien-expert est en quelque sorte le garant que les six comédiens-ennes se sortiront indemnes de toutes ces « cabrioles » et autre fantaisies rocambolesques comme passer à travers un mur , ou grimper aux murs.

    Ils vont jour en mars à Manchester (England) et ailleurs en Angleterre...et ils espèrent bien le rejouer encore en Belgique.

     

    UNE HEURE THEATRALE INTERROGATRICE PASSIONNANTE !

    C’est vrai que l’on se pose des questions à chaque instant, comme par exemple, dans ce jeu brutal, n’y –a-t’il pas d’accident ?

    (Mijanou): Non, ils ne se sont jamais cassé ni un bras, ni une jambe ... ils n'ont pas non plus assommé leur partenaire ... comédien maladroit s'abstenir !

    Ces six acteurs silencieux, qui représentent-il ?...des individus certes, mais ??? Des couples ? Des frères et sœurs ? Des collègues de travail ? ...et qu’ont-ils donc à remuer ainsi dans cet espace, pas vraiment clos ? Dansent-ils là comme un conflit de génération ? Une guerre hommes-femmes...ou au contraire un jeu de séduction ?Ils semblent tantôt mimer ou plutôt danser un «  pousse-toi de à que je m’y mette » ou un « ceci c’est mon territoire ! »

    Et ce « cube », cette boîte comme ouverte face à un précipice...qui va se trouer de toute part devant vous, que va-t-elle évoquer pour vous  ?Selon votre état d’âme ou votre état d’esprit , elle pourra représenter bien des choses...mais je refuse de vous mettre sur la voie... du reste , il n’yen n’a pas ! Cet bien un spectacle sans voix », mais aussi surtout sans « voie » toute tracée...et c’est justement cela qui n fait toute la richesse, la grandeur la finesse ! Ces comédiens Anglais et Gantois nous livrent comme un « packtage » brut , mais très fignolé, très bien rythmé, nuancé...à nous d’y voir un scénario , une ou plutôt des signification ; nos craintes , nos désirs , nos conflits , nos fantasmes...comiques, tragi-comiques...incarnés par la gestuelle et les mimiques de ces interprètes doués.

    Longue vie aux Reckless Sleepers », qu’ils nous reviennent avec d’autres « box » ou « cube »...ou avec une sphère en forme de planète...pour changer !

     

    NEGATIVE SPACE

     

    TheNegativeSpace©JonathanTurner_2.jpg

     

    Un spectacle hors habitude !

    Passionnant à suivre car, effectivement, on se pose des questions durant toute la représentation.

    Un humour visuel anglais

     

    NEGATIVE SPACE

    TheNegativeSpace©JonathanTurner_3.jpg

    Mise en scène : Mole Wetherell

    Avec Alex Covel, Leen Dewilde, Kevin Egan, Tim Ingam, Mole Wetherell, Rebecca Young.

    Jusqu’au 30/01/16

     

    THEATRE 140

    Avenue Plasky140- 1030 Bruxelles

    Infos Réservations : 02 / 733 97 08

     

     

    Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , merci encore pour votre présence amicale  chaque jour.

    Notre moment de séparation : La sortie d’un film documentaire des plus passionnants :

    « Les Saisons », réalisé par Jacques Perrin.

    Un jour, il quitté son métier d’acteur pour se lancer dans le documentaire, signant des   « poèmes » cinématographiques rendant un hommage à la beauté de la nature.

    C’est encore le cas avec c nouveau document.

    Je vous invite à suivre une interview avec Jacques Perrin et ensuite un extrait du film.

    Bon week-end et à tout bientôt.

     

    Roger Simons

     



     

    Lien permanent
  • DECONCERTO (LES RICHES-CLAIRES )+ MICHEL BOUQUET

    Un programme virtuose orchestré par une bonne dose d’humour et de dérision...

    Ils sont deux : LE DUO GAMA


     Ils se sont rencontrés à l’école de cirque de Bruxelles à l’âge de 6 ans.

    Après une longue formation et de nombreux spectacles au sein de l’école du cirque , ils montent en 2003 un trio en compagnie d’Elouan Préaud. Cette compagnie s’appellera Triptik . Il sen suivra trois ans de spectacles à travers la Belgique l France e la Suisse.

    La troupe se sépare ensuite pour prendre des chemins individuels.

    Gaël va suivre une formation à l’école de théâtre Lasaad à Bruxelles et Maxime va se former à l’acrobatie à l’école nationale de cirque de Rosny-sous-Bois(France)

    Ensemble, ils montent des sketchs humoristiques et musicaux qu’ils vont jouer dans des cabarets un peu partout en Europe.

    Et c’est ainsi qu’ils créent DECONCERTO en 2014,

    Actuellement joué aux Riches-Claires où ils font un véritable succès.

     

    Deconcerto.02B.jpg

     DECONCERTO

     Un spectacle burlesque, excentrique et musical.

    Les sketchs s’enchaînent à toute allure.

    Chaque numéro met en scène une performance musicale, avec des situations humoristiques et cocasses.

    Deconcerto.01B.jpg

     La musique est entendue sous une forme inhabituelle et absurde, inattendue, je vous en laisse la surprise.

    C’est un spectacle « sans parole », tout passe par les expressions et le jeu physique des deux acteurs.

    Du reste, ils nous disent :

    Maxime/Gaël : Les trois éléments primordiaux dans notre travail sont l’humour, le théâtre physique et la musique.

    Les sketchs en tête :

    Un prélude de J.S.Bach joué à même les goulots d’un bac de bières...

     

    Deconcerto.04B.jpg

     Un morceau interprété à quatre mains sur une seule guitare...

    Du xylophone joué avec les pieds, des flûtes partout sur le corps, un triangle et un tambourin joués en même temps...

    Des tubes de chantier en pvc détournés, servant de percussion , de trombone à coulisse et finissant par jouer Mozart en instruments de musique...

    Un morceau virtuose de Mozart interprété à l’aide de cuillères à café sur une multitude de verres de tailles et de formes variées.

    Deconcerto.00B.jpg

     Leurs jeux de scène sont amusants, bien imaginés où l’on retrouve quelque peu la gestuelle de Charlot, de Tati et d’autres.

    A voir pour passer un bon moment !

    DECONCERTO

    De et par Maxime Dautremont et Gaël Michaux

    Une taille différente , l’un très long , l’autre plutôt petit qui nous font penser à un duo comique des années 27 : Doublepatte et Patachon.

    220px-Fy_og_bi.jpg

     LES RICHES-CLAIRES

    Jusqu'au 01/02

    Rue des Riches-Claires 24 - 1000 Bruxelles

    Infos et Réservation : 02 / 548 25 80

    Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , merci pour votre intérêt à ce blog.

    Notre moment de séparation : Demain dimanche à 14h15 dans l’émission culte de Michel Drucker  « Vivement dimanche » l’un des plus grands comédiens français : MICHEL BOUQUET !

    Prochainement, je vous ferai lire les propos de cet homme merveilleux avec ses 90 ans ; j’ai eu cette chance de l’interviewer très longuement au cours de mes émissions à la RTBF.

    Bonne écoute et à tout bientôt

     

    Roger Simons !

     

     

     

     

     

    Lien permanent