FRANCIS HUSTER AU FESTIVAL " THEATRE AU VERT " (THORICOURT SILLY)

Francis Huster sera sous le grand chapiteau des Baladins le dimanche 23 août à 16 heures pour  nous raconter et jouer Albert Camus.

 

 

 

francis-huster-rentre-dans-la-peau-d-albert-camus-lors-de-ce-spectacle-cree-pour-le-60-e-anniversaire-de-sa-disparition-photo-guy-domain.jpg

 

 

 

Francis Huster a consacré une grande partie de sa vie à interpréter, adapter , mettre en scène Albert Camus.

 

 

 

ALBERT CAMUS ( 1913-1960)

 

Pour le centenaire de la naissance du «  Prix Nobel »,  Huster   lui a consacré un ouvrage «  UN COMBAT POUR LA GLOIRE », salué par la critique et plébiscité par le public.

 

Francis Huster a tenu à faire revivre sur scène , non seulement Albert Camus au destin tragique , mais toute une époque , celle des années sanglantes des deux guerres mondiales : 14-18 et 39-45,  mais aussi la déchirure de la Guerre d’Algérie qui crucifia Camus jusqu’à sa mort. 

 

 

 

Pourquoi jouer une pièce de théâtre uniquement tournée autour de Camus ?

 

 

 

Francis  Huster : Avant d’être un homme de littérature, il s’agissait d’un homme de théâtre.

 

Le contexte en Algérie ainsi que la Seconde Guerre Mondiale l’ont poussé à arrêter cette carrière de comédien,  lui qui s’est engagé notamment à travers son journal «  Combat » et son engagement politique que je partage.

 

Mais si Camus a arrêté sa carrière de comédien , il n’a pas pour autant arrêté sa carrière d’écrivain.

 

Il est très important pour moi de parler de ça, et c’est ce que je fais tout au long de la représentation.

 

Vous identifiez-vous à Camus ?

 

Francis Huster : Il y a des auteurs comme Rousseau ou Zola avec lesquels on ne peut pas s’identifier tant leur engagement politique et leurs idées nous donnent l’impression d’être   « petits"  pour s’y identifier.

 

Quand on lit un roman d’Albert Camus, pour réellement le  comprendre , on est obligé de s’identifier à lui , choses qu’il nous incite à faire au fil de ses romans , donc oui, il y a une part d’Albert Camus en moi.

 

 

 

Seul en scène, Francis Huster incarne donc Camus qui, par la voix de l’acteur nous interpelle, nous bouleverse , nous crie son désespoir mais aussi son amour pour des valeurs essentielles de dignité, de courage et de partage qui aujourd’hui encore prennent une résonnance  bouleversante, nous tirent les larmes et nous transcendent.

 

 

 

Francis Huster : Albert Camus est vivant parmi nous, face à nous, réincarné, accusateur, frère de lumière et de tendresse humaine. Il nous touche en plein cœur et son combat pour la gloire de l’homme nous apparaît d’une brûlante actualité.

 

 

 

Je pense  pouvoir vous dire par avance que Francis Huster sera passionnant .On vibre toujours quand on  l’écoute. Il est  d’une vérité formidable en scène.

 

 

 

23 AOUT 2015-  11H30 – ORANGERIE DU CHATEAU  DE THORICOURT

 

Eddy Caekelberghs, créateur et présentateur de l’émission   « Face à l’info » sur la première chaîne radio RTBF, nous fera une lecture axée sur Albert Camus.

 

Une lecture apéritive qui sera très certainement passionnante.

 

Une lecture qui nous conduira «  dans la peau d’Albert Camus », avant d’entendre et voir Francis Huster.

 

 

 

ALBERT CAMUS / FRANCIS HUSTER/ EDDY CAEZKELBERGHS

 

 

 

INFO

 

 

 

Francis Huster a repris au Théâtre des Mathurins (Paris) la pièce  d’Albert Camus  LA PESTE.

 

J’avais interviewé Francis Huster lors de  sa création en 1990 au Théâtre des Mathurins.

 

Je l’avais trouvé tout à fait extraordinaire.

 

C’est d’ailleurs à ce moment-là que je me suis attaché à ce grand comédien, venu encore  récemment  en Belgique.

 

 


 

 

 

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , merci à Vous de m’accorder une partie de votre temps .

 

Notre moment de séparation : à nouveau Francis Huster, tout a fait étonnant dans le film de Jacques Demy «  PARKING » tourné en 1985.

 

A tout bientôt !

 

 

 

Roger Simons

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.