• DEVINEZ QUI ? d 'après DIX PETITS NEGRES (COMEDIE DE BRUXELLES) + 3 FILMS /HITCHCOCK,RENOIR,CHAPLIN

     

    DIX PETITS NEGRES

     OU

    DEVINEZ QUI ? d’après   « DIX PETITS NEGRES », l’oeuvre célèbre d’Agatha Christie .

     

     

     

     

     

     

    Daniel Hanssens (Directeur de la Compagnie) : Voilà longtemps qu’elle me titille cette grande dame et ce , depuis que j’ai eu la chance de jouer Hercule Poirot dans « Mort sur le Nil » au Théâtre Royal des Galeries

    Je retrouve le plaisir de me laisser emporter par le génie d’Agatha. Je pense que tout le monde, un jour de sa vie , a lu et vu «  Dix petits nègres », mais peu de gens se souviennent du coupable.

     

    RÉSUMÉS...AU PLURIEL...

     

     

     

    K57A0118.jpg

     

    «  Des êtres qui ne doivent pas se rencontrer, se retrouvent isolés et enfermés. Une tempête et un premier mort, comme dans la chanson... »

    «  Dix petits nègres allèrent dîner, l’un d’eux s’étouffa : il n’en resta que neuf...et des morts en série... »

     

     

    UN SUSPENSE SANGLANT

     

     

    K57A0107.jpg

     

    Daniel Hanssens : Avec une pièce pareille, on est proche du crime parfait !

    Concernant la mise en scène, j’ai travaillé, au début  des répétitions , séparément avec chaque acteur , car dans la pièce, ils ne se connaissent pas , ils ne se sont jamais vus et beaucoup ne se verront que très peu puisqu’ils vont mourir.

    C’est cette confrontation vis-à-vis d’eux-mêmes et de leur meurtrier qui m’a intéressé...

     

     

     

    K57A0023.jpg

     

    A chaque étape du travail , des questions se sont posées et nous ont obligés à aller plus loin , à construire une histoire , toute simple , «  des » histoires toutes simples mais qui , mélangées entre elles sur ce petit bout de terre , cette île , nous donnent les «  Dix Petits Nègres » !

     

     Tout le monde est coupable,

    Personne ne se sent coupable,

    Mais tout le monde se défend

    Laissez-vous emporter par l’histoire et devinez qui !!!

     

     

     

    K57A0035.jpg

     

    DU THEATRE 

     

    C’est du théâtre, du vrai théâtre, quelque peu à l’ancienne  et c’est tant mieux. Cela nous manque ce genre de théâtre aujourd’hui. Il nous en faut parfois,  pour retrouver une époque disparue...

    Ce spectacle a fait la joie d’un nombreux public, que ce soit au Centre Culturel d’Auderghem  ou au Centre Culturel  d’Uccle.

     

     

     

    K57A0238.jpg

     

    J’espère que nous aurons encore l’occasion de le revoir ailleurs, que ce soit à Bruxelles ou ailleurs en Belgique.

     

    Je veux féliciter Daniel Hanssens  pour avoir fait le choix de cette oeuvre d’Agatha,  et sa mise en scène «  terrifiante « ...

    Nous retrouverons tout bientôt Daniel au Théâtre des Galeries avec une autre pièce célèbre : «  Boosemans et Copenolle » et ensuite au Festival annuel de « Bruxellons ».

     

    K57A0167.jpg

     

     

    Bravo aux dix comédiens qui ont défendu ce spectacle avec chaleur, talent, bonheur :

     

    Pascal Racan, Jean-Paul Dermont, Laure Godisiabois, Damien de Dobbeleer , Othmane Moumen, Benedicte Chabot, Daniel Nicodème , Catherine Claeys et Victor Scheffer.

     

    K57A0126.jpg

     

     

    Il y a ces dix acteurs mais aussi toute l’équipe qui travaille dans l’ombre :

     

    Sebastien Azzopardi (adaptation), Francesco Deleo (scénographie),Françoise Van Thienen (costumes), Etienne Gabaut (Directeur technique & Régie), Yves Hauwaert (Bande Son), Laurent Kaye( Lumières), Godi (Illustration affiche),Gregory Navarra (Photographie), Evelyn Cols (Responsable Finances  & RH), Alexandra Garin (Responsable Communication), Virginie Pichéreau (Responsable Billetterie), Victor Scheffer (Assistanat)

     

    Daniel Hanssens (Metteur en scène)

     

     

    K57A0282.jpg

     

     

    AU FAIT, QUI EST LE COUPABLE ??????????

     

    C’est aussi Daniel qui prépare une mise en scène  du tonnerre, accompagné par Jack Cooper pour ce tout grand spectacle de l’été au Château du Karreveld :

     

    LA MELODIE DU BONHEUR

     

    Une nouvelle création en français de cette comédie musicale, avec orchestre et plus de 40 acteurs/comédiens/chanteurs...

    Cela commencera le 11 juillet prochain au Karreveld.

    Je vous en reparlerai  tout bientôt !

     


     

     

     

    DU COTE DU CINE  : Alfred  HITCHCOCK &  Jean RENOIR

     

     

    « PSYCHOSE »  , un thriller horrifique américain en n/b  sorti en 1960. 47ème long métrage du génial Hitchcock, inspiré par le roman de Robert Bloch, scénarisé par Joseph Stefano, avec une musique  éclatante de Bernard Herrmann.

    Syno raccourci : Marion  Crane , une employée modèle , vole 40.000 dollars à son patron , Georges Lowery , pour permettre à son amant , Sam Loomis , d’éponger ses dettes...

    Avec trois prodigieux comédiens : Anthony Perkins  Vera Miles et Janet Leigh.

     


     

    « LE CRIME DE MONSIEUR LANGE »(1936)

     

    Quatre noms formidables : Jean Renoir , icône du cinéma (réalisateur) français, Jacques Prévert( scénariste et dialoguiste),  Jules Berry ( grand acteur des années 30/40)

     

    Syno raccourci :Amédée Lange est employé dans la société d’édition de Batala , patron véreux et sans scrupules...

    Des ouvriers forment une coopérative après la fuite de leur patron, un escroc mais celui-ci revient et tente de récupérer son affaire...

     


     

    Amis  de l’émission/blog, merci pour votre attention et votre fidélité.

    Notre moment de  séparation :  De lamusique et quelle musique que vous connaissez probablement par cœur :  celle de Chaplin pour son film  « City Lights »

    Pourquoi cette musique aujourd’ui ?  Pour vous annoncer un très beau concert  ce mercredi 03/04 à 20h15 à Flagey .

    Le «  Brussels Philharmonic » , dirigé par l’étonnant Dirk Brossé , jouera cette composition de Charlie Chaplin.

    Voici un extrait   du film et sa musique évidemment.

    A tout bientôt !

     

    Roger Simons

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent
  • MATHIEU MADENIAN (THEATRE 140)+ "Un américain à Paris "(le flm) + Charles Trenet

     

    MATHIEU MADENIAN

     

    Vous connaissez ? Oui bien sûr !

     

    Je ne l’avais jamais vu sur scène  je le connaissais à travers l’émission de Michel Drucker. Irrésistible !

     

    Une présence indiscutable ! Un talent fou avec quelques  petits bémols.

     

     

     


     

     

     

    Il est né un 23 juillet de l’année 1976, à Perpignan, d’origine arménienne par son père, d’origine allemande par sa mère...C’est déjà quelque chose !

     

    Mathieu a fait de longues études, entre autres universitaires en criminologie...Il a son grade d’avocat !

     

    Mathieu est connu pour ses nombreuses  interventions à la radio  et à la télé française. C’est Drucker qui l’a vraiment propulsé  devant les caméras ! 

     

    Mathieu est beaucoup plus à l’aise sur le plateau du théâtre que devant les caméras d’un «  Vivement Dimanche  Prochain » 

     

     


     

    Il a été déchaîné hier soir au Théâtre 140  devant un public des plus nombreux, venus pour se marrer, et   il s’est fameusement marrer. Un rire permanent pendant toute la représentation.

     

    La première partie du spectacle, 30 minutes environ,  est jouée par un jeune humoriste, dans le métier tout au moins. Il est très brillant, lui aussi , d’un humour qui touche quelque peu celui de Mathieu.

     

    Il a été chaudement applaudi !

     

    L’entrée rapide de Mathieu Madenian , bousculée dans tous les sens ,  est déjà tout un programme.

     

    Et nous découvrons  le seul homme – dit la presse - qui a réussi en un spectacle à fédérer contre lui  son ex , sa grand mère , ses parents , Benoit XVI , la RATP , Oussama Ben Laden, et combien d’autres encore comme l’intégralité de la communauté arménienne ( il a de qui tenir ) , une autre partie de la communauté...gay de Paris sans oublier quelques personnes de la population féminine de Metz. Et tous les ministres, les présidents, etc...  Salut à  François Hollande et à Sarko !

     

    C’est fou ! C’est hilarant ! C’est osé !  C’est  un rien  vulgaire parfois !

     

    Il joue avec les spectateurs pendant près de 90 minutes, sans discontinuer, avec les femmes surtout, il parle du sexe avec une désinvolture incroyable.

     

    Il fait des gestes très suggestifs  auprès des jeunes femmes du premier rang leur demandant si elles feront l’amour  avec leur homme tout à l’heure, et si elles le font  de penser à lui  avec gestes adéquats.

     

    A côté de toutes ses blagues et ses propos délirants, débridés, démentiels,  il  évoque les petites et les grandes humiliations de la vie, les bêtises de la politique,  les personnalités du monde n’ayant pas peur de les agresser.

     

    Et ce qui est étonnant, c’est que la plupart des choses dont il parle,  sont vraies.

     

    Un  humour décapant ! Un formidable provocateur qui n’a pas peur des mots.

     

    Un seul en scène, oui, mais aussi un dialogue avec les spectateurs...

     

    Bonne route  Mathieu. Et à te revoir !

     

     

     


     

     

     

    DU COTE DU CINE MUSICAL !

     

    Le film musical des années cinquante le plus brillant de tous :

     

    UN AMERICAIN A PARIS  réalisé par Vincente Minnelli, avec  Gene Kelly , Oscar Levant, Leslie Caron et Georges Guétary.

     

     

     

    Vous ne me croirez pas, j’ai joué avec Guétary «  Pour Don Carlos » au Théâtre de l’Alhambra de Bruxelles , à côté de la place de Brouckère, hélas voué à la démolition pour en faire un parking.

     

    J’ai eu la chance aussi d’interviewer un jour à Paris la délicieuse Leslie Caron. Charmante ! Elle est restée très belle avec ses 83 ans !

     

    Je ne vais pas vous raconter l’histoire de ce film, vous la connaissez bien entendu.

     

     

     

    Ce soir  dimanche 29/03 à 20h45  sur ARTE Belgique

     

    Deux heures de plaisir ! Et revoir Gene Kelly, c’est toujours une fête. Retrouver la musique de Gershwin , c’est formidable.

     

     

     

     

     

     Une autre émission intéressante suivra la comédie musicale : un document sur Charles  Trenet , une découverte de propos qui fait tomber le masque du  « fou chantant »  par Karl Zéro : «  Charles Trenet, l’ombre au tableau » 

     

    22h15 – Toujours sur Arte ...

     

    Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe », merci de votre fidélité, c’est sympathique.

     

    Notre moment de séparation : Pourquoi pas avec Trenet ?

     

    Bon dimanche  et à tout bientôt.

     

     

     

    Roger Simons

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent