• CONSEILS POUR UNE JEUNE EPOUSE (THEATRE DE POCHE)

    Pour du spectacle, c’est du spectacle !

    Pour rire, on est gâté !

    Pour  recevoir des conseils, ça ne manque pas.

    Pour regarder ces deux belles comédiennes, c’est généreux !

     

     

    0106_20140522_221124-web.jpg

     

     

    Fanny : Jeunes vierges et jeunes puceaux réunis...

    Patty : Soyez les bienvenus !

     

    Même si vous n’êtes plus « vierge », ne ratez pas  ce spectacle, riche en informations diverses qui nous  touchent  tous, jeunes ... moins jeunes et même... vieux...

     

    Fanny : Jeunes vierges, vous voulez devenir une femme parfaite : jeune, belle, intelligente, propre  blonde, et ressemblant à Beyoncé dans le nouveau top H&M à  9,99 euros ?

    Patty : Jeunes puceaux, vous voulez être un homme parfait : brun, musclé, riche , ayant une grosse voiture ?

    Fanny : Du haut de vos seize ans, vous trouvez que le mariage et le couple sont plus que jamais à la mode ?

    Patty : Vous vous demandez comment être une amoureuse parfaite ?  Comment être un amoureux parfait ?

    Fanny : Et surtout comment rester amoureux malgré le  carcan du couple, du mariage et le poids de la crise ?

     

    Une auteure : Marion Aubert

    Une metteure en scène : Aurore Fattier

    Deux formidables comédiennes : Adriana Da Fonseca & Viviane Thiébaud.

    Rien que des femmes – et quelles femmes – dans cette distribution – excepté Xavier Lauwers pour les lumières et Sébastien Monfè pour la dramaturgie...

     

    CONSEILS POUR UNE JEUNE EPOUSE

    ou

    PREPARATION COLLECTIVE A LA VIE CONJUGALE

    D’après des textes choisis dans «  L’encyclopédie de la Femme 1950 » et le Kama Sutra, sans oublier les « Affinités électives »  de Goethe dans la  traduction de l’allemand par Pierre Du Colombier,  et bien d’autres  conseils qui vont surgir  dans l’immédiat comme par exemple  ceci...

     


     

    Pour ceux qui s’y intéressent, cette chanson «  La viande »  est issue de l’album Libido original Cover, chanson interprétée par Brigitte Fontaine.

     

     

    0019_20140522_212312-web.jpg

     

    Fanny : Shloka !

    Patty : Oui, sloka est le terme hindou pour conseil.

    Fanny : Nous aimons tellement les termes hindous !

    Patty : Oui. Quelques shlokas, donc propres à vous accompagner dans une vie conjugale

    Fanny : Et sexuelle !

    Patty : Oui, dans une vie conjugale et  épanouie, à la demande de vos parents, maîtres et confesseurs.

     


     

     

     

    Dans ces « Conseils pour une jeune épouse » (ce qui n’empêche nullement les autres  de les consulter), Patty et Fanny se sont aussi inspirées d’extraits de magazines féminins .

    Elles proposent avec un punch et un humour décapant, les meilleures recettes pour mener une vie sexuelle et amoureuse épanouie.

    Beaucoup de personnes pourraient en prendre de la graine !

     

    Patty/Fanny : Soyez  malignes ! Certains maris, parfois, se conduisent  mal.

    Fanny : Gifles, coups, tromperies !

    Patty : Ne les blâmez pas avec excès.

    Fanny : Ils sont fatigués.

    Patty : Ils ne se maîtrisent pas.

    Fanny : Ils ont beaucoup de travail.

    Patty : Ecoutez, jeunes vierges, votre mari avec attention et émerveillement.

    Fanny : Allez le rejoindre malgré la crainte, le froid, la chaleur ou la pluie. Dites-lui que vous le suivrez même au-delà de la mort !

     

     

    0013_20140522_211841-web.jpg

     

    Marion Aubert a apporté ces dernières années un véritable souffle ludique, imposant sa fantaisie et son univers déjanté.

     

     

     

    Quelle énergie chez ces deux  brillantes comédiennes   : Adriana et Viviane !  65 minutes  en scène  ininterrompue !

    Cette sorte de «  n’importe quoi » dans la frénésie des gestes, des mimiques , des danses improvisées sur scène...justement, ce n’est pas n’importe quoi, c’est un « n’importe quoi » qui fait mouche et atteint son but !

    Quelle créativité, quelle frénésie, quel débordement !

    A l’arrière plan de cette débauche de scènes  déjantées,  on discerne très bien au travers de textes empruntés aux auteurs mentionnés ci –avant  , une vision sur une révolte féministe , par une autodérision de la condition féminine , un appel à la libération  du couple et de son carcan.

     

     

     

     Le texte «  Guerre au Lard »  est en fait une retranscription d’une émission de téléachat italienne des années 90,  animée par la mythique présentatrice Wanna Marchi et sa fille Stéfania Mobile.

    Le saviez-vous ? En 2009, elles furent condamnées à 9 ans de prison ferme pour extorsion et harcèlement moral sur personnes vulnérables. Elles leur avaient extorqué la somme de 32 millions d’euros.

     

     

     

    Ce qui est étonnant, c’est que l’on a l’impression que tout ce qui est dit est excessif, inventé, puis non, à la réflexion,  on se rend compte que tout est vrai !

    Ces « Conseils «  sont présentés par chapitre :

    Le bonheur

    La beauté

    La manière de vivre

    L’intimité

    L’adultère

    Etc...

     

    0060_20140522_214850-web.jpg

     

     

    Fanny : Jeunes vierges, ayez soin de ne jamais égarer votre miroir de poche.

    Patty : C’est à partir de cette image, donc, que vous réglerez votre attitude, vos gestes, vos expressions...

    (S’adressant au public)Mais prêtons-nous, si vous le voulez bien, à un petit jeu.

    Et les voilà parties  dans un jeu amusant : l’une reste sur scène  l’autre va dans la salle interviewer des spectateurs... Hommes si possibles...

    On s’amuse ! On rit ! On découvre !

    Elles sont superbes ces deux jeunes femmes !  Ah ! Si j’étais encore   « vierge » ...

     

     

     

    Soyons sérieux !

    La vision de la parfaite femme d’intérieur...le corps-objet...la sexualité sur mesure pour satisfaire «  le mâle »...la perfection exigée de la silhouette de la femme...l’adultère...tels sont les sujets « sérieux » qui sont abordés !

    Et j’aime autant vous dire que Fanny et Patty ne le font pas dans la dentelle, mais dans un débordement, un paroxysme libérateur, libertin et joyeux !

     

    Fanny : Escamotez, jeunes vierges, adroitement vos défauts !

    Patty : Ne tentez surtout pas de ressembler à une vedette de la scène ou de l’écran.

    Fanny : Portez votre âge véritable avec aisance.

    Patty : Chaque âge n’a-t-il pas sa beauté ?

    Fanny : Ne désespérez jamais de plaire.

    Patty : Les femmes les mieux aimées ne sont pas toujours les plus belles.

    Fanny : Mademoiselle de la Vallières, favorite de Louis XIV, était boiteuse !

    Patty : Descartes, lui-même, est tombé amoureux d’une petite fille louche.

    Fanny : N’auriez-vous pas aimé être la petite fille louche aimée de Descartes ?

    Patty : Le charme est un don !

    Fanny : Méritez-le !

     

    0115_20140522_221539-web.jpg

     

     

     

    J’insiste, c’est un spectacle à ne pas manquer. Il déborde d’informations  traitées avec  humour, fantaisie, inventivité, drôlerie.

    Ca pète la joie avec ces deux comédiennes, à applaudir chaleureusement.

     

    CONSEILS POUR UNE JEUNE EPOUSE

    Marion Aubert

     

    Mise en scène : Aurore Fattier

     

    Assistante à la mise en scène : Lise Wittamer

    Scénographie : Boris Dambly et Prunelle Rulens

    Lumières : Xavier Lauwers

    Costumes (assez dénudés ! C’est sans refus !) : Prunelle Rulens

    Musique Ségolène, non pas "Royal"  mais  bien Nyroud

    Dramaturgie : Sébastien Monfé

    Vidéo : Fanny Donckels

    Maquillages (le top) : Zaza Da Fonseca et Marie Messien

    Avec

    ADRIANA DA FONSECA  & VIVIANE THIEBAUD

     

     

    0023_20140522_212456-web.jpg

     

     

     Un spectacle – en création-   du Théâtre de Poche, en collaboration avec la Compagnie  «  Madame Véro »

     INFO : La fin du spectacle propose le « monologue de la Guenon », écrit par Ruth Lescure, traduit de l’allemand par Sébastien Monfè. Mise en voix de la guenon apprivoisée : Lise Wittamer.

    Extrêmement intéressant !

     

    Patty : Au réveil, jeunes vierges, il est conseillé de pratiquer le baiser et autres amusements avec modération..

    Fanny : Mais aux reprises suivantes, jeunes vierges ces pratiques peuvent être utilisées toutes ensemble, et se prolonger aussi longtemps qu’elles servent à attiser votre désir.

     

    Et alors ? Pourquoi seulement les « vierges » ?

     

    CONSEILS POUR UNE JEUNE EPOUSE

    jusqu’au 14/06 2014.

     

    THEATRE DE POCHE

    Chemin  du Gymnase 1 a – 1000  Bruxelles

    (Bois de la Cambre)

    Infos Réservations : 02 / 649 17 27

     

    Aff_ConseilJeuneEpouse_70X100_HD.jpg

     

    Pris sur le vif :

    - On y va  mon chéri ?

    - Pourquoi pas, ma chérie !

    (Elle , autour de 80 ans, Lui,  autour de 87 ans...)

     

    Amis  du blog, bonnes réflexions sur ce qui précède.

    Et vous en d'autres de réflexions à faire dans la prochaine note.

    Une langue curieuse ! Je vous en réserve la surprise !

    Merci de votre attention et de votre fidélité.

    On se sépare en musique avec le Procol Harum.

    A tout bientôt .

     

     

     

    Roger Simons

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent
  • KURT WEILL AU THEATRE LA SOUPAPE

    L’amical théâtre de Michel  sera plein ce mercredi 28 mai à 21h, mais ne  vous désespérez pas, essayez tout de même de réserver vos places, on ne sait jamais !

     

    Michel a invité trois brillantes chanteuses pour interpréter des œuvres  du célèbre Kurt Weill, compositeur allemand né à Dessau le 02/03/1900 et mort à New York le 03/04/1950.

     

     

     

    Kurt Weill DSC 2_2244.JPG

     

     

     

     

    Véronique Crutzen,

     

    Ayla Kocer,

     

    Violette Shishan

     

    Avec au piano : Dan Barbenel

     

    L’ensemble dirigé par Marcelle De Cooman.

     

     

    Les chansons sont extraites des diverses époques de composition de Kurt Weill : «  Marie Galante , « One Touch of Venus », « Opéra de Quat’sous » , «  Happy End » et « Mahagonny »   

     

    Nous allons tous voyager dans des univers très variés : du glamour de Broadway  à l’étrange et au lugubre en passant par des bars où se côtoient marins et prostituées.

     

    Le tout dans des styles musicaux très différents, qui mêlent quatre langues.

     

    Un fabuleux périple.

     

    En avant première , je vous offre deux extraits du concert :

     

    "La complainte de Mack  the knife" et "Mahagonny."

     

    Bonne écoute !

     

     

    KURT WEILL  - BERLIN – PARIS -  NEW YORK

    Ce mercredi  28 mai à 21 h

     

    LA SOUPAPE

    rue A. De Witte  26 a  - 1050  Bruxelles

    Infos Réservations : 02 / 649 58 88

     

    Je  vous retrouve d’ici à quelques heures,  accompagné par l’homme sans but,  sur les côtes d’un fjord. Je vous confie déjà son prénom : Peter qui a décidé de bâtir une ville...

     

     

    INFO : Le spectacle qui se joue en ce moment au Théâtre des Bosons : « Pour un oui ou pour un non »  est prolongé, étant donné son énorme succès, jusqu’au 14 juin.

     

    Je vous ai présenté cette pièce lors de sa création  il y a une quinzaine de jours.  Il vous suffit de cliquer dans la colonne de droite en indiquant le titre de la pièce. Vous saurez tout sur ce magnifique spectacle  joué  superbement par Benoït Verhaert et Patrice Mincke.

     

    A tout bientôt...

     

     

    Roger Simons

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent
  • LES TEMPS ASSASSINS (THEATRE DE LA FLUTE ENCHANTEE )

    Un polar qui n’a rien à voir avec le polar...tel que l’on considère le polar...C’est une autre forme de polar... c’est « le temps » qui en est responsable !!!

     

     

    MARC HELSMOORTEL, L’AUTEUR

     

     

    En résumé, c’est une enquête policière où l’assassin est le temps.

    Passé, présent et avenir s’évaporent pour ne former plus qu’un.

    Morts et vivants s’interpellent pour saisir leur destin.

    Drame et dérision sur le banc des accusés.

    Un univers drôle, incontestablement !

    Un univers qui colle au fantastique, c’est le moins que l’on puisse  dire!

    Un univers complètement décalé !

    Un univers  surréaliste !

     

    A chacun de se faire une opinion  sur l’idée de la pièce : « l’assassin est le temps » 

     


     

     

     

     

     LES TEMPS ASSASSINS

     

     

    Petite salle sympathique du théâtre.

    Noir total.

    Une lumière jaillit, accompagnée d’une musique  bruyante signée d’un grand compositeur classique.

    On aperçoit  au premier plan  comme une longue table recouverte d’un drap  blanc. Qu’est-ce que ça peut être ?   Un coffre ? Un cercueil ?

    Aux deux extrémités du plateau : deux petites tables  sur lesquelles se trouvent des multitudes de  « boules à neige », objet que l’on aime  regarder et agiter... 

    D’où viennent-t-elles ?  Pourquoi  ces boules ? Sont-elles magiques ???

     

     

     

     

     

     

     

    ET PLANE LE ...MYSTERE  ...

    temps ass1.jpg

     

    Plus  encore quand apparaît sur le plateau  un petit homme nerveux, curieux qui s’en vient   caresser   ces petites boules...

    Il  a l’air complètement cinglé ! Il me fait penser d’ailleurs au personnage d’Hergé : Tournesol !

    Et le voilà qu’il s’explique avec un inspecteur de police...

    Et  l’histoire  se déroule d’un manière confuse,  curieuse...

    Et arrive une femme très belle  qui va s’entretenir avec l’homme aux boules à neige.

    Or, cette femme bien «  vivante » a été assassinée par son mari, le petit homme aux boules.

    On n’y  comprend plus rien, plus encore  quand on découvre, assis tranquillement sur une chaise un homme qui se dit être le juge, alors qu'il est mort...

    Et comme disait le fameux commissaire de police Bourel : «  Bon sang ! Mais c’est... ! Bien sûr ! »

     

     

     

     

    temps ass2.jpg

     

     

    LES TEMPS ASSASSINS

     

     

     

    Marc Helsmoortel , l’auteur , a écrit  deux essais « Préféré au néant » et «  Dieu se livre » . Ce serait certainement intéressant d’en prendre connaissance. 

    Il est également l’auteur d’une quinzaine de pièces parmi lesquelles, la dernière en date : LES TEMPS ASSASSINS !

    Il nous explique le pourquoi et le comment de cette pièce.

     

     

     

    Marc Helsmoortel : Le temps, cet assassin impitoyable contre lequel l’homme ne peut rien,

    qui se venge avec délectation contre ceux qui ont l’audace de l’ignorer , de le gaspiller comme s’il était fait «  d’éternité » et s’offrait à nous «  sans fin »,

    Non, le temps c’est la mort assurée qui se présente , selon son vouloir à elle, une fois tôt, une fois tard,

    Le subir c’est l’insulter et conséquemment accélérer son trépas,

    Il faut oser le regarder en face, s’en servir avec passion en s’enveloppant de ses secondes et minutes comme ultime rempart,

    Ce faisant on n’en augmente nullement la longueur, mais bien son  « intensité » !

    En deux mots : il faut vivre !

    Le temps, cet assassin impitoyable  contre le quel l’homme n’est pas armé et ne peut rien, excepté l’aimer.

     

     

    temps ass3.jpg

     

     

     

    De l’écriture  à la scène,  il a fallu trouver la façon d’aborder ce problème très  important.

    Tout est dit, tout est joué, ces propos s’entrechoquent les uns aux autres.  Il faut les saisir au passage !  Comprendre aussi les excès dans l’interprétation des personnages tant l’homme aux boules à neige que son épouse, que l’inspecteur de police, que le juge !

    On peut voir cette pièce au premier degré  et rire, sans plus !

    On peut la recevoir sérieusement et déceler son intention !

     

     

    Jean –Luc Duray  metteur en scène) : Pour moi, il y a trois arguments décisifs : une thématique interpellante, une écriture incisive et une carte blanche de l’auteur. C’est réellement une pièce à découvrir. Qui plus est, l’auteur est belge !

     

     

    Au début, je l’avoue, j’étais déconcerté en me disant : «  mais qu’est-ce que c’est cette histoire et pourquoi ces jeux de scène excessifs »...  ça m’agaçait...Puis, petit à petit, j’ai compris ce que voulait exprimer  et l’auteur et le metteur en scène. Et dès ce moment-là, j’ai suivi la pièce avec curiosité et interrogation.

     

     

     

    DISTRIBUTION

    temps ass.jpg

     

     

    Graziella Boggiano (l’épouse, Charlotte Mercier)

     

    Jean-Pierre Denuit (Jean Mercier, le fou des «  boules »)

     

    Eric Hamesse (l’inspecteur de police)

     

    Jean-Luc Duray (le juge)

     

    C’est aussi Jean-Luc Duray qui a mis en scène cette pièce originale, décapante, surréaliste.

     

    Le saviez-vous ? La biographie de Jean-Luc est des plus impressionnantes : Près de 80 pièces en 30 ans, en tant qu’acteur et metteur en scène !  Faut le faire ! Bravo Jean-Luc.

     

     

     

    LES TEMPS ASSASSINS/MARC HELSMOORTEL

    Jusqu’au 15 juin 2014

     

     

     

    THEATRE DE LA FLUTE ENCHANTEE

    rue du Printemps  18 – 1050  Bruxelles

    Infos Réservations : 0474 / 287. 82.

     

     

     



     

     Les musiques que vous venez d’entendre  sont celles choisies pour le spectacle.

     

    Elles sont belles ces boules à neige ! Elles appartiennent à toute l’équipe du spectacle ! Défense de vous rapprocher et d’y toucher !

     

    Je vais vous  abandonner. Merci pour votre attention et votre fidélité ! Je vous retrouve tout bientôt en compagnie «  d’un homme sans but » Mystère, et  ce n’est pas du polar.

     

    Alors, avant de nous séparer,  votre mini-concert avec quatre chansons où figure le mot « temps », interprétées par Voulzy, Art Sullivan ,  Brassens , Aznavour   et Bénabar.

    Bonne écoute.

     

     

     

    Roger Simons

     


     

     

     

     

     

     


     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent