• LOVE ( THEATRE DES RICHES CLAIRES )

     


    CHANSONS D'AMOUR




     

     

     

    JEANNINE GRETLER


    IMG_3401.JPG


     

     Elle chante des chansons d’amour, où l’on retrouve une Juliette Gréco, une Jeanne Moreau,  un Jacques Brel,  une Judy Garland...

    Elle nous parle surtout d’amour, elle en parle beaucoup, elle en oublie parfois de chanter, elle s’en excuse...


    IMG_3394.JPG


     

    Il faut dire que dans sa famille Helvético Américaine, il y a une lourde hérédité ; les histoires de cœur  et les problèmes de coeur cohabitent depuis plusieurs générations.

     

     

    AMOUR

    LIEBI

    LOVE


    IMG_3387.JPG


     

     Jeannine Gretler nous prouve qu’on peut  encore aujourd’hui, dans ce siècle perturbé, raconter des histoires d’amour , qu’on peut même les chanter , pour rire bien sûr, mais pas seulement pour rire , il y a beaucoup de tendresse chez Jeannine , beaucoup d’amour familial...

     

    Elle nous embarque, avec une belle énergie, dans le désordre des sentiments  des dates, des lieux, des héros familiaux.



     


                          ( video:  Paul Freitas)

     


     

     Jeannine Gretler est adorable lorsqu'elle chante " Déshabillez-moi"...



     

     

    IMG_3386.JPG

     

     

    Jeannine Gretler  est  merveilleuse, épatante, rayonnante avec un petit sourire étincelant, attachant.

    Elle joue de plusieurs instruments et virevolte  avec son humour physique sur le petit plateau  du théâtre,  celui qui se trouve au troisième degré,  troisième étage si vous préférez.

    Une petite salle des plus confortables au bon acoustique, sans aucune réverbération, c’est rare !

     

    Une heure quinze  délectable, savoureuse !


    IMG_3368.JPG


    Je vous recommande ce spectacle trilingue qui se joue jusqu'au quatre janvier.

     

     «  Avec une fragilité exquise, une présence sur le fil, Jeannine Gretler compose un solo d’une franchise touchante... » (Catherine Makereel/Le Soir)

     

    Une magnifique mise en scène faite de  délicatesse, de légèreté, d’amour par Pierre Richard.


    IMG_3403.JPG

    Musique : Juliette Richards/Philippe Morino

    Création lumière : Benjamin van Thiel

    Scénographie et costume : Catherine Somers

    Régie :  Thomas Lescart/Gaëtan va den Berg/Benjamin van Thiel/Benoît Guilbert

    Coach guitare : Fabian Finkels

    Coach voix : Marcelle De Cooman

    Production : Sylviane Evrard/Collectif Travaux Publics


    JEANNINE GRETLER/LOVE

    (Compagnie Orange Sanguine)


    Jusqu'au 04 janvier 2014





     


    THEATRE DES RICHES CLAIRES

     

    Rue des Riches-Claires  2 – 1000  Bruxelles

    Infos Réservations : 02 / 548 25 08

     

     

     

    (Credit/ photos / Paul Freitas)

     

     

     

    LOVE  est un concert - spectacle très suisse et très universel, qui nous emmène musicalement sur les routes parfois tortueuses et cocasses de « l’inaccessible étoile ». Un voyage unique avec Jeannine Gretler  qui chante non seulement Juliette Gréco  et Jeanne Moreau, mais aussi Jacques Brel.

     

    Merci Jeannine  et bonne fin d’année...


    IMG_3383.JPG


     

    Amis lecteurs, merci à vous aussi pour votre attention.


    Un double petit cadeau  avant de nous séparer : une chanson d’amour   bien sûr : «  Je rêve de vous » - « I’m dreaming of you » interprétée par Anthony Perkins (Souvenez-vous de «  Psychose !) en français.  Un document !




    Et un duo inattendu  pour la chanson  de Robert Nyel et Gaby Verlor «  Déshabillez-moi » Un autre document incontestablement.




    Magnifique  ce couple : Juliette Gréco et Henri Salvador.

    J'ai passé des moments fabuleux avec eux deux  dans mes émissions " Les feux de la Rampe " à la RTBF.

    Le charme avec Juliette,

    Le rire avec Henri...

     

    A tout bientôt ...en... 2014 !


    Roger Simons

     

    Lien permanent
  • DONC , ON METTRA NOS MASQUES (ATELIER 210 )


     

    C’est avec l’œuvre de Carl Off  «  Carmina Burana »  que commence  le spectacle du Who’s Who Collectif, créé en 2013 par Dominique Pattuelli et Marcha Van Boven.

     

    Pourquoi cette musique grandiose ? Je l’ignore mais cela me fait plaisir. A vous aussi j’espère !

     

     

     

     


    donc-on-mettra-nos-masques-3(c)KimLeleux.jpg


    Dominique & Marcha : Nous nous sommes rencontrées à la Ligue d’Impro en 2005. Nous avons dès lors sympathisé et malgré nous instauré un rapport ou tout échange verbale est un sketch  potentiel. Et de là est né le Who’s Who Collectif !

     

     

    Super héroïnes déçues, toutes deux sont aigries et désespérées face à un monde qu’elles ne comprennent plus et qui les a visiblement délaissé.

    Elles ont abdiqué et souffrent d’une véritable crise d’identité.

    Quant à leurs super pouvoirs, ils semblent avoir disparu.



     

     

    donc_on_mettra_nos-masques_6(c)KimLeleux.jpg

     

    Dominique et Marcha  nous racontent comment elles ont  conçu ce projet, partant de la bande dessinée pour atterrir sur une scène de théâtre.

     

    Dominique & Marcha : En 2009, nous avons commencé à nous offrir des week-ends d’écriture à la campagne.

    Au fil de ces rendez-vous, nous avons créé une multitude de courts dialogues sous formes de fiches.

    Une fois ces fiches rassemblées, le texte prenant forme, nous avons eu l’envie d’en faire un spectacle.

    Notre vision du monde , de la femme , ce qui nous fait rire , nous inquiète , nous rend tristes et amères , nous révolte , y était abordé , saupoudré de l’utopie d’un changement possible...


    donc_on_mettra_nos-masques_2(c)KimLeleux.jpg


     

     DONC ON METTRA NOS MASQUES/DOMINIQUE PATTUELLI-MARCHA VAN BOVEN.

     

     Un texte piquant, ironique ! Un univers décalé !  Du burlesque à l’absurde !



     

     

     


    IMPRESSIONS

     

     

    Pour suivre ce spectacle mené tambour battant par ces deux jeunes comédiennes, encore faut-il connaître ces bandes dessinées et en être amateurs ! Ce qui n’est pas vraiment mon cas.

     

     « ...une finesse souvent irrésistible... » (Marie Baudet/La Libre Belgique)

    « Un propos délicieusement caustique... »( Plaisir d’offrir )

     

     Dominique et Marcha réinventent les mythes de Wonder Woman et de Cat Woman.




     

     

    Dominique et Marcha  ont une présence scénique intéressante.

    Un rythme fou. Une gestuelle  dynamique. Elles s’éclatent !

    J’aimerais les retrouver dans une autre forme de spectacle.

    Bonne route à vous deux !


    donc_on_mettra_nos-masques_4(c)KimLeleux.jpg


     

    DONC ON METTRA NOS MASQUES

    Encore  les 27, 28, 31 décembre 2013

     

     

    Régie : Loïc Scuttenaire

    Scénographie : Alessia-Luna Wyss

    Costumes : Odile Dubucq

    Aide au son : Laurent Guening

     

    Dominique : Merci au Théâtre Varia et à Véronique Dumont pour son regard bienveillant.

    Marcha : Création Riches-Claires 2013 , en partenariat avec l’Atelier 210.

     

    Crédit photos : Kim Leleux

     

     

     

    THEATRE / ATELIER   210

     

    Chaussée Saint-Pierre  210 – 1040  Bruxelles

    Infos Réservations : 02 / 732 25 98

     

     

    Allez, on se fait  un dernier « Wonder Woman » !

     

    Tout bientôt : LOVE  , la pièce qui se joue en ce moment  au Théâtre des Riches-Claires...

    Merci de votre attention.


     

     

     

    Roger Simons

     

    Lien permanent
  • NOEL 2013 AVEC BERNARD LEFRANCQ ( THEATRE ROYAL DES GALERIES )

    Bon Noël  à vous tous qui me faites l’amitié de suivre mes chroniques sur les théâtres de la capitale et...d’ailleurs.

    Aujourd’hui : rendez-vous avec Bernard Lefrancq , l’un des comédiens de « La Revue 2014 »  au Théâtre Royal des Galeries, entouré par  Maria Del Rio, Olivier Laurent et Charles Aznavour.




    « Le théâtre rend aux hommes la tendresse humaine « (Louis Jouvet)



     

    Gaby (vraie)_0009.jpg

     

     

     Observez bien cette photo. Vous ne la trouverez nulle part si  ce n’est dans les archives de Bernard Lefrancq. Notre invité de Noël l’imite extraordinairement dans la Revue !!!

     

    DIAPORAMA

    Bernard Lefrancq m’a confié quelques-unes de ses photos sur lesquelles on peut le voir dans différentes pièces qu’il a joué dans sa longue carrière. Certaines proviennent de pièces qu’il a interprété   avec succès dans  les théâtres de la capitale, entre autres  « L’Avare »  avec Michel Poncelet,  «  Le Nombril » avec Jacques Lippe et  Bernard Detty,  «  Les 10 petits nègres »  avec Jean Hayet...




    (diaporama/Paul Freitas)    

     


    «  Buvons chers amis, buvons...Le temps qui fuit nous y convie ! Profitons de la vie autant que nous pouvons »  (Molière)



     

     

     

     

     

     

    LES FEUX DE LA RAMPE/ INVITE DE NOEL : BERNARD LEFRANCQ



     

     

     

     

     

    La photo  aperçue au départ de cette note est le vrai Ministre Colla...

    Regardez bien les deux hommes : Colla (l’authentique) et Colla  (l’imitateur). C’est génial, non ! Bravo  Bernard !

     

     

    PAUSE MUSICALE

     

     

     


    Olivier Laurent est la vedette de «  La Revue 2014 »  au Théâtre des Galeries. Il est étonnant  dans son imitation de Jacques Brel.

     

    Olivier Laurent : Mon type d’imitation n’est pas basé que sur le rire.

    J’aime bien amener de l’émotion  et de la tendresse et aller vers les gens.

     

     

    Maria del Rio (la Meneuse de la Revue) : La Revue doit être un  véritable plaisir pour les yeux et pour les zygomatiques.Et puis, il y a la magie des Revues. Elle vient du fait que c’est une bande d’amis qui se retrouvent sur scène et qui s’éclatent.


     

    Je  vous invite  à  regarder  et écouter  la belle Maria del Rio,  dans  une danse effrénée...

    Avec mon bonjour à la troupe de La Revue qui se joue jusqu’au 26 janvier de l’année à venir.

     

    A Vous, amis lecteurs, je vous retrouve demain pour la pièce qui se joue en ce moment  à l’Atelier 210 : « DONC, ON METTRA NOS MASQUES » 

    Joyeux Noël !

     

     

    Roger Simons


     

     Mesdames et Messieurs : Maria del Rio...



     

     

     

     

     

    Lien permanent