LES FEUX DE LA RAMPE

  • FESTIVAL MIDIS-MINIMES -(CONSERVATOIRE ROYAL DE BRUXELLES)

    Amis de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe "Bienvenue pour la musique et quelles musiques !

    FESTIVAL MIDIS MIDIMES- DES CONCERTS ETINCELANTS

    Chaque jour, du lundi au vendredi...

    C'était lundi dernier, le 17/07 avec le groupe BEL AYRE -

    5 musiciens: Peter Verhelst(guitare) , Jean-¨Philippe Poncin (clarinette) , Styn Bettens(bandonéon) , Lode Vercampt(violoncelle), Yves Peters (percussion)...Avec la voix magnifique de Liselot De Wilde

    "Bel ayre " signifie " belle chanson ".

    Chaque musicien fusionne dans une palette de couleurs.

    Sensualité gracieuse, doux lyrisme et mélancolies rêveuses avec la voix, la beauté de Lieselot De Wilde!

     

    C'était mardi dernier , le18/07 avec le groupe CAPPELLA PRATENSIS

    Un programme qui propose de se faire une idée de paysage religieux que Bosch a connu toute sa vie au sein de cete confrérie mariale mélomane.

    Des hymnes louant et implorant la Vierge Marie, patronne de la sérénité...

    Cinq voix unies, sacrées , mystiques que l'on écoute avec émotion , serénité : Stratton(superius, andrew Hallock( superius), Lior Leibovici(contratenor), Olivier Berten (tenor) Pieter Stas (bassus)

    Un beau moment que l'on suit avec émotion.

     

     

    C'était   ce mercredi 19/07avec le groupe PIZZICAR GALANTE et la musique de Roberto Valentini , ses sonates pour mandoline(Anna Schivappa) , viole de gambe (Ronald- de Moraïs)Martin Alonso) théorbe(Daniel et clavecin (Fabio Antonio Falcone).

    Et les musiciens ont commencé à jouer l'oeuvre de Roberto Valentini": sonate pour mandoline et basse continue op 12."

    Une merveille !

     

     Et c'est ce jeudi , le 20/07 que Maya Levy (violoniste)et Matthieu Idmtal (piano) ont joué Edvard Grieg: les trois sonates pour violon et piano , oeuvres incontournables pour violon.

     

      (repos des musiciens ce vendredi 21/07 !)

     On retrouvera notre FESTIVAL MIDIS MINIMES tout bientôt, le lundi 24/17 avec Nathanaël Gouin , pianiste , et quelle pianiste , accroché à son piano pour les sonates de Chopin.

    Il nous offrira des sonates pour piano  de Frédéric Chopin

     En attendant , un court instant avec Nathanaël et son copain Guillaume Chilemne au violon... jouant du Ravel.

    Je vous laisse en leurs compagnies .

     

     

    Midis Minimes la semaine prochaine , c'est Chopin, c'est Debussy, C'est Ravel, c'est Albéniz , c'est Brahms, c'est Scriabine , c'est Prokofiev, c'est Jean-Luc Fafchamps , c'est Trita Murail.

    C'est formidable , non ?

    Merci Bernard Mouton(Directeur du Festival)

    Amis de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe ", merci à Vous aussi de votre présence des plus agréables au blog

    Vous avez le bonjour de Bossemans et Coppenolle, sans oublier Madame Château, et samedi au " BRUXELLONS " , une " Myriade de talents " Musicals sous les étoiles "...

    A tout bientôt !

    Un dernier invité  d'importance:  JEAN-SÉBASTIEN BACH

     

     

     

     

     

    Lien permanent
  • CARMEN D'APRES L'OPERA DE GEORGES BIZET (THEATRE ROYAL DE TOONE)

    Amis   de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe " bienvenue à Vous ! Les marionnettes vous attendent ...


    CARMEN

     carmen4.jpg

     Parodie pour marionnettes en bruxellois français

    José Géal - Toone VII - introduit sous forme de parodie la séduisante et indomptable bohémienne CARMEN de Georges Bizet, inspirée de la nouvelle de Prosper Mérimée.

    Sans trahir l'oeuvre du compositeur, les soldats chantent "Wâle zaan vaan Meulebeek"(Nous sommes de Molenbeek)et les contrebandiers entament fièrement " Lup, lup, lup de garde-ville "(Fixons , le garde-ville est là)

    Don José caporal des dragons(ténor) n'est autre que le jeune premier "woltje"

    Les péripéties qui le conduisent à devenir contrebandier par amour pour Carmen sont l'objet d'une succession de tableaux désopilants.

    Comment résister au keyje(gamin de Bruxelles) qui chante : "La bloem que tu m'avais jetée? "(La fleur)

     

    carmen3.jpg

     La troublante cigarière de Séville ne peut plus rien lui refuser quand elle lance : "Allei ket , viens ici , je vais te donner une baise qui va te faire biberer(trembler) jusqu'à ton dikken tien..."(gros orteil)

    Escamillo (baryton) incarne Isidore le Toréador dont la fière devise est : "Quand y sait plus, y sait encore", performance que ne désavoue pas la fougueuse gitane.

     

      Woltje - ERIC DANHIER.jpg

    Toone est, faut-il le rappeler, un théâtre de marionnettes traditionnelles pour adultes.

    Comme d'habitude, toutes les voix (et quelles voix !) sont interprétées avec talent par Toone, accompagné pour les grands airs par l'accordéon d'Alain Ricar.

    Les décors et costumes sont imaginés par Thierry Bosquet qui excelle dans l'opéra. La réalisation des décors est due à Alexandre Obolensky et les costumes à Lidia Gosamo.

     

     LE TOONE DE GEAL

     56c0b81b3570b1fc1123b5b2.jpg

    Le Toone, c'est un peu une institution à Bruxelles. Il s'agit du théâtre de marionnettes bruxelloises faisant partie intégrale de notre folfklore. 

A cet endroit vous y trouvez aussi un "estaminet" old style : au bout d'une ruelle sombre, une porte à pousser pour découvrir cet intérieur en bois typique des premières tavernes bruxelloises. Ce qui nous vient encore de l'époque où boire des Pintjes (bières) entre amis devait rester caché.

    

La carte des bières n'est pas particulièrement riche en bières artisanales  mais tout de même on y trouve la vraie Kriek avec des cerises de Schaerbeek, la Kriek Cantillon mmmmmmm.

    

Enfin, pendant les beaux - jours , à ne pas rater la cour intérieure qui fait office de terrasse.(Viviane Tam L)

    Un lieu unique !

    
Les lieux hors du temps, cachés au fin fond des ruelles, sont la spécialité de Bruxelles. Cet estaminet en est un des fleurons, après quelques mètres approximatifs dans une sente qui nous plonge dans les temps médiévaux, l'estaminet nous accueille avec au centre le vieux théâtre où s'affrontent deux marionnettes. Le théâtre plus récent mais toujours dans un style classique est au-dessus.

    Concernant l'estaminet, l'ambiance est toute particulière, grands bans en bois. On imagine bien que le lieu ou s'est fait poignardé Christopher Marlowe dans l'Angleterre victorienne devait ressembler à cela. Je conseille vivement ce lieu de la culture brusseloise.

    CARMEN D'après l'opéra de Georges Bizet

    Et voici Toone VIII , Nicolas Géal !

     

     Nicolas Geal - Portrait 2.png

     Si vous êtes prêt à tout, assistez d'abord au spectacle de marionnettes en brusselaire. Ils sont inspirés des grandes légendes belges et/ou du théâtre classique (Shakespeare). C'est savoureux, haut en couleur et même si la plupart des Bruxellois ne comprennent pas tout, c'est drôle. Ensuite dégustez une bonne bière bien typique : gueuze, kriek, lambic bien fraîche et faites-vous expliquer les différences.

    (Membre Cityvox/Bruxelles)

     Amis du blog , n'hésitez pas un seul instant , rendez vous à ce Petit Théâtre Unique en son Genre.

    Vous passerez un bon moment en regardant jouer ces superbes marionnettes.

    Le Théâtre de Toone abrite un estaminet et un musée de la marionnette bruxelloise.

     

    Carmen 5.png

    CARMEN -

    Une réalisation de Toone VIII - Nicolas Géal , comédien et fils de José Géal.

     

      JoseGeal.jpg

     Ce théâtre : un vrai monument !

    GENERIQUE

    Décors et costumes imaginés : Thierry Bosquet

    Réalisation des décors : Aleqxandre Obolensky

    Costumes : Lidia Gosamo

    Ecriture: José Géal

    Interprétation du texte et chants : Nicolas Géal

     Les musiques et chants que je vous ai invité à écouter ne figurent pas dans le spectacle.

    En fait , elles sont jouées et chantées bien sûr par l'équipe du théâtre .On  les entend mais on ne les  voit pas.

    On peut féliciter tout ce monde !

     

    CARMEN D'après l'opéra de Georges Bizet

    Jusqu'au 26/08/17 ( les jeudis, vendredis ,samedis)

    Infos Réservations :   02/511 71 37 / O2/513 54 86

    Adresse : Impasse Ste Pétronille -66 rue du Marché aux Herbes - 1000 Bruxelles.

    Amis de l'émission/blog " Les Feux de la Rampe", merci de votre présence et de votre attention au blog.

    Notre moment de séparation : Pourquoi pas un dernier extrait de Carmen?

    A tout bientôt !

    Roger Simons

     

     

     

    Lien permanent